Les randonnées

Plaine alluvionnaire où la terre et l’eau se mêlent constamment, la Camargue est un plat pays de 85 000 ha ; les dénivelés ne dépassent pas 10m. C’est un territoire secret, qu’il faut parcourir à pieds, à vélo, à cheval, avec une paire de jumelles.

Silencieux, les randonneurs sont privilégiés dans l’observation des oiseaux. Les sentiers cheminent le long des roubines et des digues, construites depuis le 17ème siècle pour réguler les crues. Aucune difficulté pour les randonneurs, qui prendront toutefois soin de se protéger des moustiques. Il faut également faire attention à ne pas pénétrer les zones protégées et ne pas menacer ce biotope exceptionnel et fragile.

Les randonneurs peuvent entrecouper leurs parcours de pauses pédagogiques, dans l’un des quinze sites aménagés pour permettre une meilleure compréhension de la Camargue : observatoires aménagés, sentiers d’interprétation, expositions permanentes, …

 


Télécharger le document
Camargue Naturellement