Péleringae octobre 24

Les Saintes

Les Saintes Marie-Jacobé et Marie Salomé, proches parentes du Christ, auraient accostées sur les plages camarguaises avec d'autres disciples. Elles fuyaient alors la Palestine, accompagnées par Sainte Sara.

eglise / pèlerinage  06

Les Saintes Maries
Jacobé et Salomé


Selon la tradition provençale, les Saintes Maries auraient fui la Palestine au moment de la persécution et accosté sur les plages de Camargue avec d'autres disciples de Jésus. C'est ici que commence l'évangélisation de la France. Pendant que les disciples partent évangéliser la France en commençant par la Vallée du Rhône, les Saintes Maries Jacobé et Salomé, femmes agées puisque mères d'apôtres, restent aux Saintes Maries de la Mer. Les Saintes que l'on vénère ici nous sont connues par l'Evangile. Marie-Jacobé est la mère de Jacques le Mineur et de José, probablement aussi des apôtres Jude et Simon. Sainte Marie-Salomé est la mère des apôtres Jacques et Jean.

Des ossements ont été retrouvés dans la crypte grâce à des fouilles organisées par le Roi René en 1448. Ces ossements, les Reliques des Saintes, sont conservés dans les châsses qui se trouvent dans la Chapelle Haute de l'Eglise. 


Sainte Sara

Selon la tradition, Sara, présentée comme servante de Sainte Salomé, est venue en Camargue dans la barque avec Marie-Salomé et Marie-Jacobé. D'après la tradition, elle n'aurait pas embarqué avec les Saintes Maries mais, voulant les suivre, Marie-Jacobé lui aurait jeté son manteau pour les rejoindre sur la barque.

A leur arrivée en Camargue, Sara se mit au service des Saintes Maries jusqu'à leurs morts. Elle serait d'origine égyptienne et issue d'un milieu aisé. Elle aurait été la femme de Pilate qui l'aurait répudiée puisqu'elle s'est convertie à la foi chrétienne. 

Il existe une version qu el'on doit au Marquis de Baroncelli dans laquelle Sara accueille les Saintes Maries à leur arrivée sur les côtes camarguaises. Ce qui ferait des gitans les premiers habitants des Saintes maries de la Mer. Cette version est cependant remise en cause puisque les gitans n'apparaissent en France en Europe occidentale à partir du XVème siècle, donc 1500 ans après l'arrivée des Saintes.

eglise / pèlerinage  21

Châsses contenant les reliques des Saintes Maries

sainte sara 1
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.
Votre consentement
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.